Condamnation totale de l’attentat …

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L’INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DES CONFLITS (IIGC)

Condamnation totale de l’attentat perpétré le samedi 11 juillet à N’Djamena

L’IIGC condamne fermement l’attaque terroriste perpétré ce samedi matin au marché de N’Djamena et présente ses sincères condoléances aux familles des victimes.
Il apporte son soutien au peuple tchadien et à ses autorités pour le noble combat qu’ils mènent dans la lutte contre la secte terroriste Boko Haram.

C’est l’occasion ici de condamner toutes les attaques terroristes dont ont été victimes les populations africaines.
Le fléau du terrorisme appel à un combat soutenu, intégrale et efficace de tous les acteurs. Tout en saluant l’initiative et l’engagement du TCHAD qui a posé le holà face à l’avancé de Boko Haram, l’IIGC appelle de ses voeux à une opérationnalité rapide et efficace de la Force Multinationale Mixte (FMM). L’implication d’autres pays, aux côtés du Tchad dans cette lutte doit être saluée et amplifiée pour montrer à juste titre que la dynamique est collective, totale et intégrale face à un ennemi qui ne connaît aucune frontière et aucun discernement.

Le drame que constitue hélas le foisonnement des mouvements terroristes en Afrique inquiète plus d’un. Il convient, outre la lutte frontale et holistico-stratégique à mener, de penser et de repenser les mécanismes de prévention en agissant sur les causes en profondeur afin de s’ouvrir de réelles possibilités pour mettre un terme à cet embrigadement grandissant de l’Afrique par des bandes terroristes et des irresponsables mafieux.

L’IIGC encourage l’Union Africaine à poursuivre ses efforts pour agir sur les conséquences tout autant que sur les causes afin d’apporter une meilleure protection aux populations avec le concours des différents pays ainsi que des partenaires internationaux.

Fait à Paris, le 12 juillet 2015